Suivre les collectifs de producteurs

Les flux rss du siteImprimer la page

Autonomie et agronomie au service de la performance des exploitations

Depuis plusieurs années, la Chambre d’agriculture de Dordogne accompagne les agriculteurs du territoire autour de l’agronomie, de la conservation des sols, et la réduction de l’usage des produits phytosanitaires et ce, au travers de la mise en place de plusieurs collectifs. Désormais, 15 collectifs sont donc accompagnés en Dordogne sur ces thématiques.

Groupe GIEE des Eleveurs des Coteaux du sarladais

Depuis 2015, 15 agriculteurs se sont regroupés avec pour objectifs de :

  • Baisser les prix de revient du lait et de la viande ;
  • D’augmenter les marges grâces à la mise en place de pratiques agronomiques valorisant les productions fourragères.

Fondée sur l’intensification des processus écologiques (régénération des prairies naturelles, introduction massive des légumineuses produites sur l’exploitation dans les rations, implantation de couverts végétaux à valorisation fourragère en interculture) et sur des pratiques de pâturage optimisant la productivité de l’herbe (pâturage cellulaire), ces orientations doivent amener des résultats économiques et agronomiques positifs indispensables à la pérennisation de ces exploitations.

> Intérêt pour les agriculteurs 

  • Mener une réflexion commune sur l’intensification agroécologique de la production fourragère pour pérenniser les élevages des coteaux du sarladais ;
  • Disposer d'un temps d’animation dédié permet de mettre en place des essais, des journées techniques, des visites…etc.

> Structure porteuse du collectif

Le CrDA du Périgord Noir, association Création de Dynamique Agricole.

> Partenaires techniques et financiers

La Fédération départementale des Coopératives d’utilisation de matériel agricole (CUMA) de Dordogne avec des Fonds Casdar.

Groupe GIEE des producteurs bio de Beaumont-du-Périgord B2B

Depuis 2015, 14 agriculteurs en agriculture biologique, majoritairement éleveurs bovins, de Beaumont-du-Périgord et des cantons limitrophes, cherchent à améliorer l'autonomie alimentaire de leurs troupeaux et à améliorer leurs pratiques culturales. Par la suite, ils se sont constitués en association regroupant 23 exploitations.

Pour renforcer l'autonomie alimentaire des troupeaux, plusieurs axes de travail sont explorés :

  • Le pâturage tournant dynamique ;
  • La productivité des prairies et des cultures fourragères, l’utilisation des protéines produites localement (via le toastage de graine avec une unité mobile) ;
  • Les pratiques culturales innovantes sont essentiellement : l’introduction de nouvelles cultures, l’efficience des interventions.

> Intérêt pour les agriculteurs 

  • Mener une réflexion commune sur des voies d’amélioration de leurs systèmes fourragers ;
  • Disposer d'un temps d’animation permettant de mettre en place des essais, des journées techniques, des visites…etc.

> Structure porteuse du collectif

Association B2B

> Partenaires techniques et financiers

Observatoire agricole de la biodiversité, Fédération départementale des Coopératives d’utilisation de matériel agricole (CUMA) de Dordogne, Fonds Casdar.

Groupes 30 000

Avec la nouvelle version du plan Ecophyto 2 en 2016, la constitution de groupes dits "30 000" a pour objectif de multiplier par 10 le nombre d’agriculteurs engagés dans la réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.

En Dordogne,

5 réseaux sont suivis à partir de 2018 pour 64 fermes.

> 1 réseau viticulture

9 agriculteurs répartis sur le territoire du PAT Gardonne souhaitant réduire l’usage des produits phytosanitaires et notamment en répondant à plusieurs thématiques (réduction de l’usage du glyphosate, baisse des traitements anti-mildiou, lutte contre certains insectes par l’utilisation de la biodiversité locale et du biocontrôle, aménagement d’infrastructures agroenvironnementales…)

> 1 réseau fraise et maraîchage

14 exploitations du Périgord Pourpre Vallée de l'Isle. L’objectif est d’améliorer la fertilité biologique des sols comme facteur d’équilibre de la plante, de manière à obtenir des cultures ayant une très bonne aptitude à mobiliser leurs défenses Immunitaires :

  • Mise en place des différentes strates de végétation pour favoriser l’implantation et le maintien de la faune auxiliaires aux abords des parcelles voire dans les parcelles culturales voire d’implantation de nichoirs) ;
  • Pratique d’apports fertilisants organiques ;
  • Maîtriser les techniques qui permettent de protéger la culture avec les interventions qui perturbent le moins possible la présence des auxiliaires (SDN, PBI, Substances Naturelles, Biocontrôle).
> 1 réseau Luzerne

9 exploitations du nord de la Dordogne. Un collectif d'éleveurs et de céréaliers mettent en place une filière luzerne comme diversification et afin d'assurer la durabilité des systèmes grandes cultures et l'autonomie alimentaire des troupeaux bovins. 

L'objectif des céréaliers est d'allonger la rotation culturale par la réintroduction de la luzerne afin de réduire les intrants et favoriser la préservation des sols par un couvert végétal permanent.

Les éleveurs feront de l'autoconsommation alimentaire permettant une substitution partielle du soja diminuant de façon sensible les coûts de production ainsi que les émissions de GES du système (moins de consommation d’énergie liée à l’importation de soja étranger).

> 2 réseaux polyculteurs-éleveurs

Ces deux groupes travaillent sur les techniques culturales simplifiées, le semis-direct, la conservation des sols : 

  • 18 agriculteurs dans l’issigeacois et le beaumontois avec une problématique spécifique liée aux enjeux de résistance des mauvaises herbes aux produits phytosanitaires
  • 14 agriculteurs dans le Périgord central, avec une problématique spécifique autour de la valorisation des fourrages

> Partenaires techniques et financiers 

Lycées d’enseignement agricole, organisations professionnelles agricoles, instituts techniques. L’action est financée par l’agence française de la biodiversité dans le cadre du plan Ecophyto.

Notre offre de services

Conseil Agro Sol

Vous voulez connaître la fertilité agronomique de vos sols ou remédier à un problème ? Faites un diagnostic.

En savoir +

Conseil Agro Ferti

Vous souhaitez vous mettre en conformité et améliorer la fertilisation de vos sols ? Faites-vous accompagner.

En savoir +

Plan d'épandage

Identifiez les surfaces épandables de votre exploitation et optimiser la gestion de vos effluents d'élevage.

En savoir +

CONTACT

05 53 45 19 00

Horaires ouverture 
Du lundi au vendredi 
9h-12h / 13h30-17h

Chambre d'agriculture de Dordogne

295 Boulevard des Saveurs
Cré@Vallée Nord
24660 COULOUNIEIX-CHAMIERS

 CONTACTEZ-NOUS

RENDEZ-NOUS VISITE

Formations

La formation est un véritable outil d'aide à la décision pour votre exploitation !

Pensez à consulter notre offre !

Toutes nos formations

Le saviez-vous ?

Des associations d'agriculteurs près de chez vous 

La Chambre d’agriculture de Dordogne a délégué l’animation des territoires à des associations appelées CrDA, association Création de Dynamique Agricole constituées d'exploitants basés sur un même secteur géographique.

Etre agriculteur

Le métier d’agriculteur est complexe et nécessite une remise en question permanente. Cette complexité est souvent amplifiée par les contraintes administratives qui restent incontournables.

La Chambre d’agriculture de Dordogne est là pour vous accompagner que ce soit dans une démarche de réflexion, d’innovation ou de développement de votre entreprise. Elle est votre outil et reste à votre service.

J'ai une exploitation agricole en Dordogne (pdf 20 pages)

Restez connecté

La Chambre d'agriculture de Dordogne est présente sur les réseaux sociaux !

Connectez-vous pour plus d'infos, de vidéos et de photos !

Soyez informé en temps réel : des rendez-vous agricoles en Dordogne, des nouveautés réglementaires...Accédez à des vidéos thématiques sur l'agronomie, l'élevage...